Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Courcelles / Education / Académie de musique / Historique de l'académie

Historique de l'académie

 

En sa séance du 10 octobre 1925, le Conseil Communal votait le principe de la création de l’Institution et nommait les premiers membres de la Commission Administrative (comprenant l’Echevin de l’Instruction Publique, un délégué de l’Etat, des délégués de la Commune de Courcelles, des délégués de la Commune de Roux, de Souvret et de Trazegnies, des délégués de la Province et des secrétaires).

En 1926, sous l’impulsion de l’Echevin de l’Instruction Publique de l’époque, M. Joseph Charlotteau, fut fondée l’Ecole Communale de Musique de Courcelles.

  1. 23 janvier 1926, le règlement organique de l’école était approuvé par la même assemblée et le 29 juin suivant, M. André Souris était nommé à l’unanimité, directeur de la nouvelle institution. Ce dernier organisa l’école. Ses premiers soins furent de s’entourer d’un corps professoral d’élite. C’est en parfait accord avec lui que furent choisis, le 26 octobre 1926, les premiers professeurs de l’école, MM. R. Degueldre, P. De ye, A. Gossiaux et L. Lagneau.

Les cours débutèrent ainsi en novembre 1926, le premier budget de l’école étant établi pour le quatrième trimestre. L’école connut d’emblée un plein succès.

M. Souris, nommé à la tête de l’Orchestre de l’I.N.R., ne put continuer à consacrer à l’école le temps qu’il aurait voulu. Il démissionna donc le 18 juin 1941.

C’est alors que la Commission désigna M. Raymond Degueldre pour prendre la direction à titre provisoire.

D’emblée, le nouveau Directeur, aidé en cela par le Personnel et par la Commission, s’attacha pendant cette période trouble qu’était la guerre à ramener la confiance de tous et à continuer à dispenser un enseignement de qualité. Il faut signaler le courage et l’honnêteté du directeur qui à cette époque dut subir plusieurs attaques dirigées par les « Autorités nouvelles » qui eussent voulu gérer à leur guise une institution qu’elles désiraient voir fonctionner selon leur idéologie.

Au sortir de la guerre, grâce à sa ténacité du directeur et à son sens de l’organisation, l’école n’eut aucune difficulté à continuer son but artistique et éducatif.

C’est pourquoi Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, sur avis favorable de M. l’Inspecteur Marcel Lejeune, agréa l’établissement en 1ere catégorie et autorisa celle-ci à prendre le nom d’Académie.

En 1947, l’Académie de Musique de Courcelles voyait les communes de Souvret, Trazegnies et Roux demander leur admission au sein d’une convention d’où allait naître l’Académie Régionale : Institution qui allait dispenser un enseignement artistique à une population d’environ 35 000 habitants. Il faut noter que depuis, cette convention a servi de modèle à d’autres régions du pays.

M. Raymond Degueldre prendra une retraite bien méritée en décembre 1968. Date à laquelle, la Commission Administrative désigna M. Yvon Ducène pour prendre la direction de l’Académie Régionale de Musique. Depuis lors, le rayonnement et la réputation de l’académie n’ont cessé de croître. Plusieurs directeurs se succédant, apportant chacun son talent et sa touche de personnalité : Philippe Verly, José Dorval (a.i.) et Hector Bricq.

Depuis les origines, de nombreux professeurs de renom ont œuvré pour l’Académie, laissant un souvenir impérissable dans la mémoire de nombreux élèves.

A l’heure d’aujourd’hui, l’institution est placée sous la direction de M. Jean-Vincent D’Agostino. L’établissement compte environ 600 élèves et une bonne trentaine de professeurs, tous diplômés de l’Enseignement Artistique Supérieur (Conservatoires Royaux, …).

L’Académie de Musique, des Arts de la Parole et du Théâtre de la Commune de Courcelles poursuit son importante œuvre éducative et assure toujours à l’heure actuelle un enseignement de haute valeur, donné par des enseignants de talent.

 

Les différents directeurs

André SOURIS (de 1926 à 1941)

Raymond DEGUELDRE (de 1941 à 1968)

Yvon DUCENE (de 1968 à 1979)

Philippe VERLY (de 1979 à 1998)

José DORVAL (de 1998 à 2001)

Hector BRICQ (de 2001 à 2016)

Jean-Vincent D’AGOSTINO (à partir de 2016)

Galerie

Actions sur le document